Bulletin VAM /Janvier 2019

Bulletin VAM Niger / Janvier 2019.

Rédaction : Programme Alimentaire Mondial.

L’acronyme VAM est communément utilisé pour faire référence à l’analyse de la sécurité alimentaire. VAM signifie Vulnerability Analysis and Mapping ou Analyse et Cartographie de la Vulnérabilité (ACV). VAM était le nom du premier Service créé, en 1994, au PAM pour analyser la sécurité alimentaire et présenter les informations sous forme de cartes. Le nom est resté depuis.

Points saillants :
- Les conditions d’accès à la nourriture dans le pays semblent être globalement acceptables, sauf dans les zones d’insécurité – en particulier à Diffa et dans le nord Tillabéri/Tahoua.
- Le bilan céréalier et fourrager est globalement excédentaire pour la campagne agro-pastorale 2018/19, avec cependant des déficits localisés (surtout dans les régions de Diffa et Tillabéri).
- La situation des marchés au mois de janvier 2019 est caractérisée par un bon niveau d’approvisionnement sur l’ensemble du pays à l’exception de certaines zones de la bande nord de Tahoua et de Tillabéri. Les prix des principaux produits alimentaires sont relativement stables par rapport au mois passé. Le niveau des prix en janvier 2019 est inférieur à celui de l’année passée et à la moyenne sur 5 ans.
- La demande sur les marchés reste globalement timide en milieu rural, en raison du niveau élevé d’autoconsommation suite à la bonne campagne en 2018, ainsi qu’à la poursuite des interventions humanitaires. De plus, les achats institutionnels sont très limités et on note l’absence de demande des pays voisins, notamment le Nigéria (ce qui pourrait être lié l’effet des élections en cours).

Perspectives :
- La période de soudure pastorale, qui commence en mars/avril est normalement caractérisée par un épuisement des pâturages ; cependant, en 2019, la soudure pastorale s’annonce globalement meilleure qu’en 2018 en raison de la bonne performance de la campagne agro-pastorale.
- L’insécurité civile continue d’affecter les moyens d’existence dans les zones sous état d’urgence à Diffa, Tahoua et Tillabéri ; une dégradation ultérieure de la situation le long des frontières avec le Mali et le Burkina Faso pourrait encore aggraver la situation de la sécurité alimentaire.
- Selon le Cadre Harmonisé, plus de 1,2 million de personnes seront en insécurité alimentaire aigüe (Phase 3 ou plus) pendant la période de soudure 2019 (juin-août)

Ce bulletin est produit par l’unité VAM du Programme Alimentaire Mondial (PAM) au Niger.

Télécharger le bulletin VAM Janvier 2019, 6 pages, 1,7 Mo.

Documents joints