Prévisions Saisonnières saison des pluies 2020

Prévisions Saisonnières des caractéristiques Agro-hydro-climatiques de la saison des pluies pour les zones Soudanienne et Sahélienne (PRSEASS - 2020).

Communiqué final / Centre Régional AGRHYMET du CILSS, Centre Africain pour les Applications de la Météorologie au Développement (ACMAD), Services météorologiques et hydrologiques (SMNH) des pays de l’Afrique de l’Ouest et du Tchad / 20 au 24 Avril 2020.

Extrait de la note / Focus Niger : La saison des pluies 2020 serait globalement humide. En effet, des quantités de pluies supérieures à équivalentes aux moyennes saisonnières 1981-2010 sont attendues sur toute la bande sahélienne.

1. Synthèses des prévisions
- Des quantités de pluies globalement supérieures aux cumuls moyens de la période 1981-2010 sont attendues sur la bande sahélienne et soudanienne allant du Tchad à la façade Atlantique, notamment sur la bande agricole du Niger, les parties extrême Nord du Nigéria.
- Des dates de début de saison précoces à normales sont probables sur les parties Centre et Est du Sahel, notamment sur la bande agricole du Niger et sur la partie Nord du Nigeria.
- Des dates de fin de saison tardives à équivalentes aux moyennes sur le Sahel Centre et Est.
- Des séquences sèches globalement plus courtes ou équivalentes à celles habituellement observées sont attendues en début de saison sur le Sahel Centre et Est.
- Vers la fin de la saison, des séquences sèches globalement plus courtes sont attendues sur toute la bande sahélienne, sauf sur les voisinages du Lac-Tchad (au Niger, au Nigeria et au Tchad) où il est prévu des durées séquences sèches longues à moyennes.
- Des écoulements globalement supérieurs aux moyennes de la période 1981-2010 sont attendus dans les bassins ci-après : Niger Moyen et supérieur, Komadougou-Yobé.

2. Recommandations pour la réduction des principaux risques
- Inondations : Au regard des cumuls de pluies globalement supérieurs à la moyenne attendus sur la bande sahélienne, des durées de séquences sèches plus courtes à moyennes, des écoulements des cours d’eau exédentaires, les risques d’inondations sont élevés.
- Risques phytosanitaires : Au regard de la situation globalement humide attendue pour la saison des pluies 2020 et de la crise acridienne en cours en Afrique de l’Est et dans la Corne de l’Afrique, il est très probable d’observer une incursion d’essaims de criquets pèlerins, à la faveur du démarrage précoce prévu pour la saison des pluies dans la bande sahélienne.
- Risque de sécheresse : En dépit du caractère globalement humide attendu pour la saison des pluies 2020, il est probable d’observer par endroit des déficits hydriques pouvant retarder la mise en place de la biomasse fourragère, entrainer des échecs de semis et affecter la croissance des plantes. Ces déficits hydriques pourraient aussi favoriser le développement d’insectes ravageurs des cultures.

La Direction de la Météorologie Nationale du Niger va publier prochainement les prévisions détaillées pour le Niger et ses régions.

Télécharger la note de prévisions saisonnières CR AGRHYMET – ACMAD, 8 pages, 796 Ko.

Documents joints