Bulletin engrais Afrique de l’Ouest

Bulletin n°7 de l’Observatoire ouest africain des engrais / 22 mai 2020.

IFDC, WAFA et AfricaFertilizer.org publient hebdomadaires sur le secteur des engrais en réponse à la pandémie de COVID-19 en Afrique de l’Ouest.

L’Association des engrais d’Afrique de l’Ouest (WAFA en anglais) a été créée en 2016, WAFA représente les intérêts du secteur privé des engrais en Afrique de l’Ouest. Actuellement, WAFA compte 60 membres dans 12 pays. L’association regroupe la plupart des principaux producteurs, fabricants, importateurs et distributeurs d’engrais de la sous-région. Ensemble, les membres de la WAFA représentent plus de 90 % de tous les engrais importés et produits en Afrique de l’Ouest.

Ce bulletin est destiné à fournir des informations hebdomadaires sur l’impact du covid-19 sur le marché des engrais en Afrique de l’Ouest.

L’Observatoire des engrais fournit des estimations préliminaires sur la disponibilité des stocks d’engrais, ainsi que des indications sur la demande par pays, dont le Niger. Selon les conclusions de l’IFDC, jusqu’à 50 % de la demande d’engrais n’est pas encore disponible en Afrique de l’Ouest, les pays enclavés et les petits marchés étant les plus exposés.
Actuellement, l’Observatoire des engrais développé couvre les 15 pays de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), plus le Tchad et la Mauritanie.

Télécharger le bulletin n°7 engrais Afrique de l’Ouest, 2 pages, 4,1 Mo.

Documents joints