A lire cette semaine

Bulletin agro-hydro-météorologique décadaire /Septembre Décade 3.

Groupe de travail pluridisciplinaire (GTP Niger). Situation météorologique : La troisième décade de septembre 2019 a été caractérisée par une pluviométrie faibles à modérées voire nulle par endroit sur la bande agricole. Le cumul pluviométrique saisonnier au 30 septembre 2019 varie entre 200 et 1033 mm dans la bande agricole. Lire la suite.


Les semences de chou disponibles au Niger.

Troisième version / Recherche et rédaction : Fatima Hamado Gani. Cette note présente les caractéristiques des différentes variétés de chou en vente au Niger. Cette liste a pour objectif de permettre aux productrices et producteurs de mieux choisir la variété à mettre en culture en fonction de la taille du chou, de la durée de la culture, des maladies pouvant être présentes dans leurs parcelles… Lire la suite.


Nouvelle fiche des semences de mil et nouveaux noms (ICRISAT).

Un producteur de semences explique qu’il cultive les variétés Doubani et Nafa. Au départ nous avons pensé qu’il s’agissait de variétés locales. Renseignements pris, ces deux variétés ne sont des semences sélectionnées qui ont été « baptisées » avec un nom local facile à retenir. Lire la suite.


Les « brèves » des Chambres Régionales d’Agriculture / 12 octobre 2019.

Vous trouverez dans cette note des informations parues sur la page Facebook RECA-Niger. Cette page compte 8 700 abonnés qui commentent et partagent des informations proposées par les Chambres Régionales d’Agriculture ou le RECA : variétés de mil, manioc, bourgou, jeunes agriculteurs, biogaz... Lire la suite.


Evolution du prix de gros de l’oignon pendant quatre ans sur les marchés de Niamey.

Le suivi des prix de l’oignon concerne les deux marchés de gros de Niamey qui reçoivent de l’oignon : en premier le marché de Katako (le plus important pour les volumes), en second le marché de Djémadjé 2. Ce suivi est fait chaque semaine au niveau des grossistes. L’oignon du Niger est logiquement présent toute l’année. L’oignon du Nigeria est présent principalement en octobre – novembre et aussi entre mi-janvier et mi-février. Lire la suite.


Caractérisation agro-morphologique des écotypes du souchet (Cyperus esculentus) du Niger.

Haoua B0RI, Maman Nassirou ADO, Iro DAN GUIMBO et Toudou ADAM / Université de Niamey et Université de Tahoua (Niger). La présente étude porte sur la caractérisation agro-morphologique des cinq écotypes du souchet (quatre cultivés et un de type de sauvage). L’étude est conduite au laboratoire et sur le terrain expérimental de la Faculté d’Agronomie de Niamey. Le rendement est de 7.79 à 9.53 t/ha pour les écotypes cultivés. Lire la suite.


Bulletin Phytosanitaire n°8 / Deuxième décade Août 2019.

Direction Générale de la Protection des Végétaux. Les ennemis des cultures sont nombreux en cette période avec le développement de la chenille mineuse de l’épi du mil, des attaques de sauteriaux, de criocères, de pucerons, punaises, de la chenille légionnaire d’automne, etc. Les principales cultures attaquées sont principalement le mil et le niébé. Lire la suite.


La culture de souchet (Cyperus esculentus) au Niger : Origine, atouts et contraintes.

Le souchet (Cyperus esculentus) est une plante alimentaire à tubercules, appartenant à la famille des Cypéracées. Au Niger, la culture du souchet prend de plus en plus d’ampleur mais les études sur ce produit sont quasi-inexistantes. Lire la suite.

Documents joints

Dans la même rubrique