A lire cette semaine

La fusariose de l’oignon, une maladie en pleine extension dans la Région de Tahoua.

Lors des cultures de saison sèche 2019 - 2020, les producteurs de la région de Tahoua ont constaté un développement important d’une maladie de l’oignon. Cette maladie s’appelle fusariose en français. Elle est due à un champignon microscopique, donc invisible à l’œil nu, qui est présent dans le sol. Lire la suite.


Guide méthodologique d’implantation des centres de collecte du lait cru au Niger.

Direction Générale de la Production et des Industries Animales. On note, au cours de ces dernières années, le développement d’un modèle de collecte passant par des centres de collecte de lait cru ou des mini laiteries. ce guide a pour objectif de capitaliser la démarche éprouvée d’implantation de centres de collecte. Lire la suite.


Fiche technique de mise en place de haies vives avec Euphorbia balsamifera (Kaguwa).

Chambre Régionale d’Agriculture de Zinder. Euphorbia balsamifera appelée en haoussa ‘’Kaguwa’’ est un arbuste qui peut atteindre 2 à 5 m de hauteur, très utilisé dans la région de Zinder pour les haies vives. Cette espèce est plantée par bouturage en saison sèche. Les haies vives protègent les terres de culture contre la divagation des animaux et l’érosion hydrique et éolienne. Lire la suite.


Formation professionnelle et installation des jeunes agriculteurs : à la découverte des jeunes formés par la CRA Agadez.

Chambre Régionale d’Agriculture d’Agadez. Visite de l’exploitation agricole de Monsieur Rhissa Yahaya (24 ans), jeune agriculteur ayant suivi le programme de formation à Iférouane / Région d’Agadez. Au moment où la plupart des producteurs de la zone font le blé, Rhissa a opté pour la diversification et l’assolement des cultures. Lire la suite.


Note technique : Haie vive à base Bauhinia rufescens dans la Région de Tillabéri.

Chambre Régionale d’Agriculture de Tillabéri. Cette note présente les résultats d’une série d’enquêtes qui a été conduite sur les haies vives à base de Bauhinia rufescens. Elle est conduite auprès des producteurs des localités de Bitinkodji, Namaro et Gothèye de la Région de Tillabéri. Lire la suite.


Les biopesticides ne s’utilisent pas comme les pesticides chimiques !

Chambre Régionale d’Agriculture de Tillabéri. L’utilisation des biopesticides ne doit pas s’arrêter à une formation sur la fabrication du produit. Il est nécessaire de bien expliquer aux producteurs la différence des modes d’action entre un pesticide chimique et un biopesticide. Lire la suite.


Bulletin Albichir No 125 – Février 2020 / Analyse approfondie des marchés et de la sécurité alimentaire au Niger.

Système d’Informations sur les Marchés Agricoles (SIMA). Des termes de l’échange en défaveur des éleveurs, des producteurs vendeurs du bétail mais en faveur des producteurs d’oignon et du niébé. Des taux de change (FCFA/Naïra) défavorables aux exportations des animaux et des produits de rente vers le Nigeria bien que les frontières restent fermées. Lire la suite.


Rapport d’évaluation de la campagne agricole d’hivernage 2019 et Perspectives Alimentaires 2019/2020.

Direction des Statistiques / Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage. Résultats définitifs. La production céréalière globale de la campagne agricole d’hivernage est estimée à 5 296 551 tonnes. La balance entre les disponibilités céréalières et les besoins de consommation humaine dégage un excédent de 591 075 tonnes, soit une disponibilité apparente par personne et par an de 233 Kg. Lire la suite.


Note sur la démarche de mise en place des sites de formation professionnelle des Jeunes Agriculteurs/trices.

Chambre Régionale d’Agriculture de Maradi. La Chambre Régionale d’Agriculture (CRA) de Maradi s’est engagée dans la formation des jeunes agriculteurs/trices lors de la campagne saison froide 2019-2020 au niveau de cinq sites : Safo, Soumarana, Keguel, Saoulaoua et Tibiri. L’objectif est de former les jeunes agriculteurs (trices) sur les bonnes pratiques agricoles et de gestion. Lire la suite.