Résultats horticulture 2020-2021

Rapport définitif de l’enquête sur les productions irriguées 2020-2021.

Ministère de l’Agriculture, Direction des Statistiques.

Dans le cadre de la mise en œuvre du programme stratégique « Accroissement et diversification des productions agricoles » de l’Initiative 3N, le Ministère de l’Agriculture a mis en œuvre le programme de la campagne irriguée 2020–2021.

L’évaluation des résultats de cette campagne irriguée s’est faite à travers une enquête appelée Enquête Horticole. Ce document rappelle les grandes caractéristiques de l’enquête horticole avant de donner une analyse synthétique des résultats obtenus en 2020–2021.

Le nombre de sites enquêtés est de 522 sur un total de 2468. Sur chaque site 10 des exploitants constituent les ménages échantillons à enquêter.

Les superficies mises en valeur sont de 234 464 ha soit une augmentation de 13,75% par rapport à 2019-2020. La répartition entre les différents groupes de produits alimentaires est la suivante :
- Le groupe des légumes : 47% des superficies emblavées (oignon, chou, tomate, laitue, courge, carotte, gombo, jaxatu, aubergine, courgette, ail, concombre et oseille) ;
- Le groupe des racines et tubercules : 18% des superficies emblavées (manioc, patate douce et pomme de terre) ;
- Le groupe des légumineuses : 5% des superficies emblavées (dolique et du niébé) ;
- Le groupe des céréales : 16% des superficies emblavées (blé, maïs, sorgho et riz) ;
- Le groupe des épices et stimulants : 6,6% des superficies emblavées (piment, le poivron, basilic, coriandre, anis, persil, céleri et menthe) ;
- Le groupe des plantes à sucre : 4,2% des superficies emblavées (canne à sucre) ;
- Le groupe des fruits : 3,3% des superficies emblavées (pastèque et melon) ;
- Le groupe des autres cultures : 0,25% des superficies emblavées (tabac et calebassier).

La surface totale en culture irriguée est estimée à 234 464 ha. La région de Tahoua occupe à elle seule 67 397 ha des superficies emblavées soit 28,75%, viennent ensuite les régions de Dosso et Zinder avec respectivement 17,97% % et 14,84% %. Les autres régions partagent les 38,45% respectivement Maradi 13,85%, Tillabéri 10,70%, Diffa 5,30%, Agadez 4,92% et Niamey 3,68%.

L’oignon représente la principale culture avec une production estimée à 1 480 431 tonnes avec une superficie de 39 868 ha. Les trois principales régions productrices sont : Tahoua (950 176t), Zinder (124 419t) et Dosso (105 047t) et un rendement moyen de 37 tonnes/ha.

Mais, l’ensemble des racines et tubercules (manioc, pomme de terre et patate douce) occupe une superficie plus importante avec 41 369 ha soit 18% de la superficie totale emblavée avec une production estimée à 1 260 962 tonnes, soit un rendement de 30,4 tonnes/ha.

Télécharger le Rapport d’enquête, 42 pages, 2,3 Mo.

Documents joints