A lire cette semaine

Bulletin Pastoral 3ème décade Juin 2024.

Direction du Suivi des Ressources pastorales, de l’Alimentation et de la Gestion des risques / DGPIA / Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage. La situation pastorale est caractérisée par la poursuite de l’installation progressive de la campagne pastorale et le développement des jeunes pousses des herbacées et légumineuses et la régénération des ligneux dans plusieurs localités. Lire la suite.


Bulletin décadaire - Mois de Juin 2024 - 3ème décade.

Direction des Statistiques – Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage. Bonne couverture des précipitations surtout dans les régions de Dosso et Diffa - Semis de mil bouclés dans 24 départements - Apparition de la cicadelle sur certaines cultures dans les régions de Maradi et Zinder. Lire la suite.


Renforcer la cocréation de connaissances dans le conseil agricole pour mieux accompagner les transitions agroécologiques au Niger.

ACOTAF-IRAM-RECA. La cocréation de connaissances est l’un des 13 principes de l’agroécologie. Or l’étude ACOTAF conduite au Niger révèle c’est l’un des principes auquel les acteurs du conseil agricole sont le moins sensible Pour mieux comprendre cette faible sensibilité au principe de cocréation de connaissances, le RECA et l’Iram ont conduit, dans le cadre d’ACOTAF, un travail de capitalisation transversale sur ce sujet. Lire la suite.


Bulletin de surveillance pastorale sur le Niger n°57 / Avril - Mai 2024.

ACF - VSFB - DSRP/A/GR Ministère de l’Élevage. La situation pastorale au Niger est caractérisée par l’épuisement généralisé du pâturage au cours de la période d’avril à mai 2024. Cette situation de dégradation des ressources pastorales est particulièrement préoccupante cette année au regard du déficit fourrager de plus de 18 millions de tonnes de matières sèches. Lire la suite.


Implication des éleveurs et pasteurs dans l’élaboration des législations pastorales (expérience du Niger).

Réseau Billital Maroobé. Depuis la fin des années 1990, la problématique de la réhabilitation du pastoralisme et celle de l’accès des éleveurs aux ressources naturelles sont inscrites à l’ordre du jour des débats dans la plupart des pays de l’Afrique de l’Ouest. Cette note présente les enseignements tirés de la capitalisation du processus de préparation de la législation pastorale du Niger. Lire la suite.


Renforcer les champs écoles paysans pour un meilleur accompagnement des transitions agroécologiques au Niger.

ACOTAF-IRAM-RECA. Plusieurs milliers de champs écoles paysans ont été mis en place au Niger depuis la fin des années 1990. Cette démarche faisant consensus auprès des acteurs du conseil agricole, il est utile de s’interroger dans quelle mesure les champs écoles paysans peuvent contribuer - ou contribuent déjà - à accompagner les transitions agroécologiques au Niger. Lire la suite.


Evolution du prix de gros de l’oignon sur les marchés de Niamey / Janvier 2020 - Mai 2024.

RECA. Ce travail de suivi des marchés est réalisé de manière hebdomadaire par le RECA sur les principaux marchés de gros de Niamey (Djémadjé, Katako et Harobanda). Pour l’oignon, les prix relevés sont des prix de vente du sac de 120 kg des commerçants grossistes ou semi-grossistes. L’année 2023 a été une année perturbée. Lire la suite.


Rapport / Diagnostic du contrat de parcage.

CRA Dosso - PASEFA. Le contrat de parcage appelé est une pratique ancestrale non formelle. Le contrat de parcage/ fumure, est un échange de biens et services entre les éleveurs et les producteurs agricoles. Les éleveurs cèdent les déjections de leurs animaux aux agriculteurs en laissant les animaux passer les nuits sur leurs champs. En contrepartie les producteurs leurs apportent des vivres pendant la durée de leur séjour dans les champs. Lire la suite.


Les variétés de semences certifiées disponibles dans l’Annuaire National 2024 : mil – sorgho – niébé – arachide.

RECA. En 2024, pour les cultures pluviales, les semences de mil représentent 69% des semences certifiées disponibles (71% en 2023), les semences de niébé (14% du total), le sorgho 8% et l’arachide 4%. Cette note présente la répartition par variété pour ces cultures. Lire la suite.